Chapitre 3 - Ville nouvelle de Fès, Maroc


 

Je me dirigeai vers le parc qui constituait la partie centrale du lotissement, tout autour, une vingtaine de villas se faisaient face et des oliviers centenaires peuplaient une pelouse très verte, entretenue.

 

Arrivés devant la maison des Lecomte, Ismaïl s'excita un bon moment sur la sonnette avant de comprendre qu'elle n'indiquerait pas notre présence. Nous nous enfilâmes alors dans un corridor à ciel ouvert et devant la porte, l'imposant commissaire frappa de façon énergique.

 

Une jeune femme, probablement l'employée de maison vint nous ouvrir, après avoir fait rapidement les présentations et donné les raisons de notre visite, elle nous fit entrer.

 

Devant nous se trouvait une table en pin flanquée de quatre chaises, rien d'autre, la pièce se poursuivait en descendant deux marches, il y avait une partie salon, trois banquettes sommaires surmontées de mousses usée recouvertes par un tissus à fleurs, ringard, sorti tout droit des années soixante-dix se trouvaient là.

 

Sur la table basse, trônait un cendrier, dans lequel une grosse cigarette roulée, entamée était restée dans l'une des encoches. Je pris le mégot entre mes doigts pour en vérifier le contenu, ma première impression fut la bonne, la mère Lecomte carburait aux pétards.

 

Puis j'entendis des bruits de claquettes se rapprocher, je reposai le joint en quatrième vitesse, en me retournant, je vis la maîtresse de maison qui nous jaugea d'un regard peu avenant.

 

Vêtue dans une djellaba bon marché aux couleurs criardes, madame Lecomte sortait visiblement du lit, ses cheveux ébouriffés, lui donnait un air hagard.

 

De l'étage, des cris de gamins parvinrent jusqu'à nous, notre hôte se mit à gueuler pour faire taire la marmaille et à ce moment-là, le silence se fit, l'autorité maternelle avait vaincue. Je regardai mon collègue qui me décocha un sourire crispé, la femme se tourna vers nous :

- Je n'ai pas bien compris qui vous étiez.

 

Je répondis du tac au tac.

- C'est normal, nous ne sommes pas encore présentés.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    sekstel (mercredi, 30 novembre 2016 01:43)

    nielicujący

  • #2

    chartier (mercredi, 30 novembre 2016 10:26)

    Bonjour, je ne comprends pas la signification de nielicujący
    En anglais peut-être, cordialement - Alain Chartier

  • #3

    Chartier (mercredi, 30 novembre 2016 14:46)

    Ça y est je viens de comprendre que vous écriviez en polonais.
    Merci

  • #4

    seks dziwki (lundi, 04 septembre 2017 18:05)

    kolbokwiatowe